Quads : les questions réponses

Comme toute nouvelle mode, les quads intriguent et font peur. Des affirmations d’ordre sécuritaire et environnemental circulent : sur les dégâts qu’ils causeraient et la pollution qu’il provoqueraient. Nous tenterons donc de vous informer de la manière la plus simple possible au sujet de ce drôle de véhicule à quatre roues.

Le quad est un véhicule polluant

Le quad n’est pas plus polluant qu’une moto, qu’une voiture, qu’un camion ou un tracteur. Il bénéficie des mêmes progrès technologiques que les autres véhicules: pot d’échappement catalytique, contrôle électronique de la caburation, etc.. Il utilise également de l’essence sans plomb 95 octane, en grande majorité.

Le quad est un véhicule bruyant

Il n’est pas plus bruyant qu’un autre véhicule. Des normes nationales, de maximum 94 db et européenne, de maximum 84 db, sont d’application pour ce genre de véhicule. Mais si le propriétaire effectue des modifications à son véhicule ? Dans ce cas, il serait profitable d’interdire la vente des pots de compétition et de tout matériel permettant de modifier les caractéristiques mécanique d’un véhicule, alors que leur usage est strictement interdit et préjudiciable pour l’environnement. Cela n’a aucun rapport avec le type de véhicule, mais bien avec la mentalité de certains conducteurs de quad.

Le quad, c’est un véhicule dangereux

En tout cas, un véhicule à quatre roues est moins dangereux qu’un deux roues. Côté sécurité, les quads sont munis de deux à quatre freins à disque suivant les modèles, de la direction assistée, d’un répartiteur de frein, d’un limitateur de vitesse en marche arrière et des feux de signalisation dignes d’une voiture, soit tout ce qu’il faut pour maitriser le véhicule et maitriser les risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *